Publié le 25/04/2018

Sculpturoscope. La Vierge à l’Enfant, du réel au virtuel

Du 25 mai au 10 septembre 2018

Vierge à l’Enfant, terre- cuite, château-musée de Blois

Grâce aux technologies numériques les plus innovantes, cette exposition-laboratoire propose de mieux regarder, manipuler, lire et comprendre la sculpture.

Le parcours de visite s’articule autour de trois statues de Vierge à l’Enfant, un thème emblématique de la Renaissance en Val de Loire. Objets de dévotion avant d’être des oeuvres d’art, elles ont été créées dans l’entourage de Michel Colombe, artiste majeur à Tours entre la fin du XVe et le début du XVIe siècles.
L’exposition s’attache à présenter la matérialité de ces oeuvres sculptées dans différents matériaux, et dont certaines étaient peintes.

Pour chacune d’entre elles, des interfaces numériques ont été spécifiquement développées. Les objets 3D, virtuels ou imprimés, ne se substituent pas aux oeuvres originales ; au contraire, ils sont destinés à en permettre une analyse plus poussée. Une démarche interactive est proposée aux visiteurs : ils peuvent tester plusieurs applications et manipuler des objets 3D, observer la surface des sculptures, pénétrer à l’intérieur, compléter virtuellement les parties manquantes, comparer des oeuvres conservées à plusieurs kilomètres de distance, explorer les différentes phases de leur histoire, isoler et analyser des détails...

L’exposition permet ainsi d’expérimenter diverses approches sensibles de la sculpture, par le toucher, la vue et l’ouïe, afin de comprendre chaque oeuvre dans sa singularité comme dans le contexte d’une série, grâce à des dispositifs numériques pédagogiques et ludiques.
Une introduction présente l’histoire du projet de recherche ainsi que les machines utilisées (scanners 3D, objets imprimés, tests,etc.).

La scénographie permet de découvrir les trois sculptures de Vierge à l’Enfant dans trois salles successives. La Vierge à l’Enfant d’Ivoy-le-Pré, la grande Vierge à l’Enfant du couvent des Carmes, dont les fragments ont été découverts dans les années 1960 à l’occasion des fouilles préalables à la construction de la faculté des Lettres de Tours (site des Tanneurs) et enfin la Vierge à l’Enfant en terre-cuite du château-musée de Blois.
La 3D permet également de convoquer virtuellement des œuvres non présentes dans l’exposition, dont deux grandes statues conservées au Louvre, la Vierge à l’Enfant d’Écouen et la Vierge à l’Enfant d’Olivet.
À partir de cette expérience de visite inédite, l’exposition propose aux visiteurs d’enrichir leur regard et d’appréhender autrement les sculptures exposées dans un musée, dans une église ou dans la ville.

Cette exposition est le fruit d’un projet de recherche, Sculpture 3D, financé par la Région Centre-Val de Loire. Pendant trois ans, des historiens de l’art du Centre d’études supérieures de la Renaissance (Université de Tours, CNRS, Ministère de la Culture) et des chercheurs en informatique du Laboratoire d’Informatique Fondamentale et Appliquée de Tours ont développé des outils numériques pour l’étude, l’enseignement et la valorisation du patrimoine sculpté de la Renaissance de la région Centre-Val de Loire.

Inauguration le jeudi 24 mai 2018 à 18h30

Toutes les dates

  • Du 25 mai au 10 septembre 2018
Toutes les dates Masquer les dates
Publié le 11/04/2018

Piano piano : Art contemporain et musique

A partir du 19 mai 2018
Carroi-musée Chinon (37)

Exposition Piano piano

Entre culture savante et culture populaire, l’exposition va retracer l’histoire moderne de la musique.

La mécanisation de notre société, les recherches et les techniques ont permis l’apparition de nouveaux instruments et de nouveaux modes d’enregistrements (magnétophone, disque souple, bandes magnétiques, etc. ) permettant à de nombreux compositeurs d’être à l’avant-garde d’une nouvelle esthétique musicale. De nouveaux instruments pour de nouveaux sons. Une nouvelle société pour de nouveaux sons.

Des instruments, des partitions originales et manuscrites, des archives vidéos, des archives photographiques et de la musique seront déployés sur plus d’un siècle de création.

Le musée le Carroi et la galerie de l’hôtel de ville de Chinon, rendent aussi hommage au compositeur Henri Dutilleux qui vécut à Candes-Saint-Martin pendant plus de trente ans avec son épouse, la pianiste Geneviève Joy. Henri Dutilleux est mal connu du grand public alors qu’il est célébré régulièrement à l’étranger : États-Unis, Japon, Allemagne, Angleterre, etc.

Il a collaboré avec les plus grands de Mstislav Rostropovitch à Isaac Stern. Pour comprendre l’œuvre d’un tel artiste, il nous revient de contextualiser cette œuvre par une exposition collective sur la thématique art & musique. Car l’œuvre de Dutilleux s’inscrit dans une nouvelle esthétique musicale lancée à la fin du 19e siècle par Claude Debussy et développée par Erik Satie, les futuristes (Luigi Russolo), Georges Antheil, Edgard Varèse, etc.

Exposition avec les œuvres de : Alphonse Allais, Georges Antheil, Luigi Russolo, Henri Dutilleux, Charlotte Moorman, Don Cherry, Jean Dupuy, Augustin Dupuy, Ivo Malec, Pauline Oliveros, Rainier Lericolais, Jérôme Poret, Lilian Bourgeat, Frédéric Acquaviva, Charlemagne Palestine, Jean Dubuffet, Nicolas Schöffer, Nam June Paik, Anne-James Chaton, Wolf Vostell, Erik Satie, Eliane Radigue, Laurie Anderson, Saâdane Afif, Ramuntcho Matta, Robert Malaval, The Beatles, Kraftwerk, The Pink Flyod, John Cage, Robert Longo, …

Exposition visible au musée le Carroi et à la galerie de l’hôtel de ville de Chinon

Inauguration le samedi 19 mai 2018 à 17h

Horaires du musée le Carroi :

Du 7 au 30 avril : du vendredi au dimanche de 14h à 18h
Du 1er mai au 16 septembre : tous les jours (sauf le mardi) de 14h30 à 18h30
Du 17 septembre au 18 novembre : du vendredi au dimanche de 14h à 18h

Horaire de la galerie de l’hôtel de ville :
Exposition du 20 mai au 16 septembre 2018

Toutes les dates

Publié le 04/04/2018

Les grands magasins

Du 6 avril au 30 juin 2018

Les grands magasins

E-commerce, achats en ligne, soldes et publicités peuplent notre quotidien et nous sont familiers. Mais qui se doute que l’on peut faire remonter l’histoire de ces derniers jusqu’au beau milieu du XIX e siècle ?

Car il y a bien eu une Belle époque des grands magasins. C’est elle qui verra les idées novatrices et audacieuses d’Aristide Boucicaut, d’Ernest Cognac, d’Alphonse Kahn ou de Théophile Bader, prendre forme et s’épanouir pour développer l’art du shopping que nous pratiquons encore.

Autour de l'exposition :

Atelier enfant (6-12 ans) :
• Mercredi 9 mai à 14h30
Chromos et Découpis
Le Centre Charles Péguy propose une découverte de l’histoire de ces publicités qui passionnèrent les petits à la Belle époque et invite vos enfants à réaliser leurs propres chromos !
Centre Charles Péguy
Durée : 2h - Limité à 12 enfants (réservation obligatoire)
Inscriptions : 02 38 53 20 23 - centre-peguy@ville-orleans.fr

Dans l’intimité d’une coll ection :
• Mardi 15 mai à 18h
Autour de l’exposition Les grands magasins
par André Parisot
Centre Charles Péguy (réservation obligatoire)

Conférence :
• Vendredi 24 mai à 18h30
Les Grands Magasins parisiens à la Belle Époque par Philippe Verheyde
Centre Charles Péguy (réservation obligatoire)

Toutes les dates

  • Du 6 avril à 15:00 au 30 juin 2018
Toutes les dates Masquer les dates