Publié le 13/02/2014

Maurice Schwob, fondateur de 100.000 Chemises

Sortie des Ouvrières de la Manufacture des 100 000 chemises

A l'occasion du 100e anniversaire de la mort de Maurice Schwob, le Musée de la Chemiserie et de l'Elégance masculine d'Argenton présente une exposition consacrée à cet homme, fondateur des 100.000 Chemises.


Né en 1838 en Alsace, Moïse Schwob, issu d'un milieu modeste, quitte sa région natale et s'installe à Paris en 1869, y retrouvant quelques uns de ses frères. Lors de la guerre de 1870, Moïse Schwob opte pour la nationalité française comme, d'ailleurs, une grande partie de sa famille. Il se lance tout d'abord dans le commerce de calicots avec son frère, puis s'associe à César Bloch, créant « Schwob et Cie » dont l'objet social se limite à « l'exploitation du commerce de chemises en gros ». En 1873, il dépose un brevet pour un tableau indicateur pour prendre soi-même les mesures de chemises, de caleçons... sous l'enseigne « Maison du Progrès », installée au 69 rue Lafayette. Ce
brevet marque le début de sa réussite professionnelle. En 1880, Moïse Schwob, qui s'est séparé de
son associé, crée la «Maison des 100.000 Chemises », dont le siège se trouve toujours rue Lafayette. Devant le succès, Moïse qui prend alors le prénom de Maurice en 1883, ouvre de nombreuses succursales sur les artères commerçantes parisiennes. Ses ateliers devenant trop petits, il ouvre un vaste atelier rue Louis Blanc à Paris en 1890 puis l'année suivante, une grande usine à Châteauroux. En 1906, il fait construire une grande blanchisserie à Creil dans l'Oise.

L'innovation commerciale de Maurice Schwob, il crée le prêt-à-porter moderne, le « remboursé ou satisfait »..., le choix stratégique de ses succursales, son action sociale envers ses ouvrières -il met en place dès les années 1895, une Société de secours mutuels permettant ainsi à l'ensemble de ses ouvrières l'accès aux soins- lui valent plusieurs récompenses dont une médaille à l'Exposition Universelle de 1900, une médaille d'or à celle de Saint-Louis en 1904, un titre hors concours à Milan en 1906. En 1908, il est promu au grade de chevalier de la Légion d'honneur.

En 1910, il transforme les 100.000 Chemises en Société Anonyme. Ses trois gendres qui travaillent déjà à ses côtés poursuivront son oeuvre après son décès en 1914.

Cette exposition à caractère historique retrace, grâce à des documents d'archives, des photographies, des vêtements et objets publicitaires, la naissance et le développement d'une entreprise qui a marqué notre département. Maurice Schwob, de par l'implantation de son usine rue des Fonds à Châteauroux, est devenu l'un des plus importants fabricants de chemises de l'Indre au XIXe siècle. Il a aussi marqué de son empreinte tout un quartier, celui de Saint-Denis, construisant autour de son usine, des commerces, des maisons ouvrières toujours visibles aujourd'hui.

Renseignements

Musée de la chemiserie et de l'élégance masculine
Rue Charles Brillaud -
36200 Argenton-sur-Creuse

Tel : 02 54 24 34 69

Site internet

Site des Amis du musée

Page Facebook

Contacter par courriel

Voir la fiche du musée

Toutes les dates

  • Du 1er mars au 13 avril 2014
Toutes les dates Masquer les dates