Publié le 30/09/2021

Louis LEYGUE L’espace de l’oeuvre

Du 18 septembre au 29 janvier 2022.

A propos de l’artiste

Né à Bourg-en-Bresse en 1905, LOUIS LEYGUE est remarqué par ses professeurs au lycée Charlemagne pour ses aptitudes exceptionnelles. A l’Ecole des beaux-arts de Paris à partir de 1923, il travaille dans l’atelier de Jules Coutan. Peu après, François Sicard l’initie à la sculpture monumentale, particulièrement sur des fontaines. La première étape qui peut mener un artiste à l’Institut est le Grand Prix de Rome. C’est le but suprême des efforts des élèves de l’Ecole des beaux-arts. Louis Leygue se présente en 1931 au concours. Il doit traiter en bas-relief le sujet "Le héros et les jeunes filles". Le Grand Prix lui est attribué à l’unanimité du jury. Cette consécration lui ouvre les portes de la Villa Médicis pour un séjour de trois ans. Son mariage en 1932 avec Marianne Cochet, sa camarade de l’Ecole des beaux-arts, favorise l’installation du couple à Naveil. La forge du village devient pour l’artiste un lieu de création où il martèle, assemble et soude plusieurs de ses oeuvres : Triptolème, le Grand cheval de cuivre.
Tout au long de sa carrière, Louis Leygue alterne les travaux personnels et les commandes liées à l’architecture et au site. Une des facettes du talent de l’artiste est l’art du dessin. Amoureux des chevaux, il profite de ses visites aux casernes de la Garde Républicaine et au manège de Sainte-Anne près de Vendôme pour les saisir en mouvement.

A propos de l’exposition

L’exposition présentée au musée explore plusieurs thèmes chers à Louis Leygue : la figure humaine, la mythologie, la sculpture intégrée à l’architecture. Tout au long de sa carrière, l’artiste alterne les
travaux personnels et les commandes liées aux sites. Ses sculptures monumentales et décors intérieurs ornent des bâtiments publics à travers le monde : ambassade de France au Canada, hôtel de ville d’Abidjan, Maison de la Radio et de la Musique à Paris, l’église Notre-Dame des Rottes à Vendôme. En 1971, le grand chantier de la Défense à Paris favorise l'intervention d'artistes au sein de cette urbanisation d'envergure. Louis Leygue est sollicité par l'architecte Boistière pour réaliser en cuivre rouge une fontaine monumentale qui orne le parvis des tours Aquitaine et Europe : Les Corolles du jour. A partir de certaines oeuvres de l’artiste, le public découvrira les jeux de volumes, les effets produits par la lumière, le travail de la matière.

Renseignements

Musée de Vendôme
Cloître de la Trinité
41100 Vendôme

Tel : 02 54 89 44 50

Site internet

Contacter par courriel

Voir la fiche du musée

Toutes les dates

  • Du 18 septembre 2021 au 29 janvier 2022
Toutes les dates Masquer les dates

Louis LEYGUE L’espace de l’oeuvre - Communiqué de Presse