Publié le 31/05/2016

Les expositions du cabinet d'arts graphiques

juillet 2015 - septembre 2016

Coco Téxèdre, L’Encyclopédie de la ménagère de plus de 50 ans

Pour la saison 2015-2016, de nombreuses expositions vous attendent dans le cabinet d'arts graphiques du musée :

Jusqu'au 4 octobre 2015                                                                            
Hauteur d’œil
Yves Carreau - La Cage de l’Ombre Forte

Le musée des Beaux-Arts accueille une sélection d’estampes préparée par Yves Carreau pendant l’été et l’automne 2014. L’artiste est décédé en novembre 2014. La Cage de l’Ombre Forte (atelier dont il fut un membre fondateur en 1984) travaillant sur ses notes, a tenu à mener à bien ce projet, rendant ainsi un hommage à l’artiste.
L’exposition présente conjointement deux séries d’estampes en un mouvement de confrontation entre deux techniques, l’une traditionnelle issue des pratiques ancestrales de la reproduction d’images, l’autre liée aux procédures numériques. L’artiste souhaitait par ce rapprochement montrer les proximités entre ses deux pratiques familières à savoir la taille d’épargne et la palette graphique.
Dimanche 4 octobre, 16h, auditorium, entrée libre dans la limite des places disponibles
Diffusion du film La 5e époque, réalisé par Joëlle Labiche, Yves Carreau et Quentin Aurat (27 minutes)

9 octobre 2015 – 3 janvier 2016
Silence et chuchotements
Sonia Guérin

C'est sur la pointe des pieds, comme le suggère le titre de l'exposition, que l'on est invité à pénétrer dans le cabinet d'arts graphiques du musée des Beaux-Arts d'Orléans. Une soixantaine de photographies noir et blanc, de petit format, composent une unité dans la variation. Que voit-on ? Des paysages, parfois quasi abstraits où la présence de l’homme réside dans son absence. Voici une invitation au voyage, une promenade silencieuse liée à la mémoire et au rêve éveillé. « Le temps laisse des traces et emporte ses secrets... » écrit Sonia Guérin. Ici, l’œuvre interroge et désire communiquer, à celui qui se tient à l'écoute, la face cachée des choses , l'indicible.  « Il faut lever le voile, celui du regard, attendre que l’œuvre nous atteigne et nous livre son message ».

8 janvier – 27 mars 2016
Passages par le poème
Marie Alloy

Marie Alloy, peintre, est aussi graveur et crée des livres d’artiste avec des poètes contemporains où se rencontrent peintures, estampes et poésie. C’est ce dialogue, qui entrecroise regards et lectures, donne à contempler autant qu’à méditer ce qui se creuse dans les traits et entre les lignes qui est présenté. La gravure, par ses techniques incisives sur le cuivre ou dans le zinc (eau-forte, aquatinte, pointe sèche, burin) permet de traduire des présences allusives, suggérant la finesse ou la force des ronces, la noirceur des branches ou le fouillis des herbes, mêlant leur secret dans un courant d’ombres
et de lumières.

Lecture-rencontre avec Marie Alloy
Lecture d'extraits de son livre L'Humus et la lumière
Dimanche 7 février 2016, de 15h30 à 16h30
Cabinet d'arts graphiques

1er avril – 26 juin 2016
L’Encyclopédie de la ménagère de plus de 50 ans
Coco Texèdre

L’encyclopédie est un livre d’artiste d’un genre inédit, un livre d’artiste encyclopédique. Et un livre d’artiste « cyclopédique » avec un œil central, perçant qui revisite sous l’angle du féminisme le Larousse Ménager de 1926, ouvrage de fascination qui a bercé l’enfance de Coco Téxèdre. L’artiste débute son encyclopédie, la cinquantaine passée en mesurant la prégnance de ses préceptes sur son éducation. On ne naît pas ménagère, on le devient… sous les coups de boutoir de la vie. On s’en amuse rétroactivement, on force le trait. On tricote, on brode avec les mots, on se pare, se couvre de cotonnade, de soie, de moi, de surmoi, de çà. On file, se défile au fil des pages, de fille en aiguille, on met à jour, « Le Larousse ménager devint peu à peu le matériau d'un carnet d'analyse et l’amidon en un ou deux mots de mon féminisme conscient ».

1er juillet – 25 septembre 2016
Les Invitations
Anne Jallais

Anne Jallais présente trois aspects de son travail graphique. La série Portraits de groupes au tracé lent et ininterrompu, dont se dégage des groupes fantomatiques où chaque forme se transforme au contact d’une autre, portraits d’instants furtifs. Gift création plastique autour du carton d’invitation, clin d’œil aux pratiques muséales. Indies, créations biomorphes et sculpturales où le tracé apparaît par emboîtement et prolongement, sublimé par la couleur.

Renseignements

Musée des Beaux-Arts d'Orléans
1 rue Fernand Rabier
45000 Orléans

Tel : 02 38 79 21 83
Fax : 02 38 79 20 08

Site internet

Site des Amis du musée

Page Facebook

Contacter par courriel

Voir la fiche du musée

Toutes les dates

  • Du 10 juillet au 4 octobre 2015
  • Du 9 octobre 2015 au 3 janvier 2016
  • Du 8 janvier au 27 mars 2016
  • Du 1er avril au 27 juin 2016
  • Du 1er juillet au 27 septembre 2016
Toutes les dates Masquer les dates