Publié le 29/06/2018

La parure au moyen-âge

Juillet-septembre 2018
Carroi-musée Chinon (37)

Bijoux médiévaux

La collégiale Saint-Mexme de Chinon, classée par Mérimée sur la première liste des monuments historiques dès 1840, demeure l’un des édifices majeurs du premier art roman en Touraine.

En 1983, d’importants travaux de restauration sont engagés. Ils sont accompagnés de fouilles archéologiques qui ont permis d’affirmer la vocation funéraire du lieu en mettant à jour près de 600 tombes.

La collégiale de Chinon apparaît comme un édifice religieux qui occupe un rôle central entre le 5e et le 18e s. et fournit en raison de cette importance un catalogue d’objets usuels important.

La fouille complète du narthex (terme qui désigne, dans l’architecture paléochrétienne, le portique élevé en avant de la nef et formant le fond de l’atrium) a permis de découvrir six tombes contenant les restes de chanoines revêtus de vêtements liturgiques et accompagnés de nombreux vases funéraires. Les vêtements liturgiques ont été fabriqués dans des tissus de grande valeur, provenant d’Espagne ou d’Italie du Nord, au 13e ou au début du 14e  s. Ils se composent de soieries rehaussées de fils d’or.

La pièce la plus emblématique reste la Chape dite de Saint-Mexme, étoffe de soie et d’or tissée au 11e s., samit d’inspiration sassanide provenant d’Orient.
Outre les vestiges textiles, les fouilles archéologiques ont permis de mettre à jour des éléments de parure – bagues, fibules, anneaux, colliers, perles – et de conter ainsi l’histoire du paraître entre le 4e et le 15e  s., montrant l’évolution des modes.

Renseignements

Carroi-musée
44, rue Haute-Saint-Maurice
37500 Chinon

Tel : 02 47 93 18 12
Fax : 02 47 93 40 90

Site internet

Page Facebook

Contacter par courriel

Voir la fiche du musée

Toutes les dates

  • Du 1er juillet au 30 septembre 2018
Toutes les dates Masquer les dates