Publié le 25/11/2016

Jacques Commarmond : la métamorphose du succube

Du 1er au 31 décembre 2016.
Musées de Châteauroux Châteauroux (36)

Jacques Commarmond : la métamorphose du succube

" Ne voir que ce qui est beau " Jacques Commarmond, chirurgien du rachis à Châteauroux, a toujours été guidé par cet aphorisme, démarche épicurienne qui a déterminé ses choix artistiques depuis 1976, date à partir de laquelle il a vraiment commencé à peindre.

Depuis 2010, il utilise la résine époxy qu’il applique directement à l'horizontale sur un panneau avec un couteau comme sur une palette.
Cette technique originale, l’amène à choisir des motifs simples ou délibérément simplifiés de façon à n'utiliser que 4 à 8 couleurs ou tons différents, les migrations des pigments lors de la polymérisation se chargeant de rendre l'image plus complexe et intéressante, elle est souvent luxueuse à la manière d'une laque inaltérable.
Ce procédé a directement influencé son style actuel.

Inspiré par les estampes japonaises, de Sumi-e, cette technique l'a parfois conduit à un certain minimalisme.

En devenant plus ambitieux Jacques Commarmond a pris comme modèle des sculptures grecques classiques ou hellénistiques, des sculptures romaines, renaissance et même leurs avatars néoclassiques du 19ème siècle.

C'est ainsi qu’il a réalisé des portraits comme ceux d’Alexandre, Caracalla, Condé...

Une trentaine de ses œuvres seront exposées dans les salles lapidaires du musée Bertrand.

Au Musée Hôtel bertrand - Châteauroux

Renseignements

Musées de Châteauroux
Musée Hôtel Bertrand
2 rue Descente des Cordeliers
36000 Châteauroux

Tel : 02 54 61 12 30
Fax : 02 54 61 12 31

Site des Amis du musée

Contacter par courriel

Voir la fiche du musée

Toutes les dates

  • Du 1er décembre au 31 décembre 2016
Toutes les dates Masquer les dates