Publié le 21/01/2020

Bestiaire asiatique #Culturecheznous

Du 15 décembre 2019 au 20 septembre 2020

Bestiaire asiatique

Dans le cadre de cette exposition « Bestiaire asiatique », les objets présentés proviennent de trois collections léguées ou données au musée. Elles s’entrecroisent, se complètent et forment aujourd’hui un ensemble cohérent.

Dans le cadre du confinament le musée vous propose de découvrir quelques pièces de l'exposition dans une exposition virtuelle

La collection Tarragon
Féru de sciences et plus particulièrement d’ornithologie, le Marquis Léonce de Tarragon avait créé chez lui, comme beaucoup d’érudits du XIXème siècle, un cabinet de curiosité où se mêlaient spécimens naturalisés, fossiles, minéraux, papillons, objets européens, asiatiques, africains et océaniens. A sa mort en 1897, il lègue à la Ville de Châteaudun la totalité de sa collection. Léonce de Tarragon n’ayant pas voyagé (sauf en Afrique de l’Ouest), ces objets proviennent de dons ou d’achats.

La collection Wahl-Offroy
Habitant Châteaudun depuis 1959, Pierre Wahl-Offroy fit don en 1971 à la Ville de Châteaudun d’un ensemble de 162 objets d’art provenant d’Asie. Presque tous ont été achetés en vente publique à l’Hôtel-Drouot et ont ensuite suscité les différents voyages que Pierre Wahl- Offroy réalisera dans les pays dont ils proviennent.

La collection Fourgheon-Salce
Marie-Madeleine Fougheon et son mari Jacques Salce ont, après la seconde guerre mondiale, acquis des objets d’art en vente aux enchères ou auprès d’antiquaires spécialisés. Parmi ces objets, certains proviennent d’Asie (de la Turquie jusqu’en Asie du Sud-Est). Cette collection avait été constituée pour être donnée à un musée. Après de décès de son épouse en 2000, Jacques Salce était à la recherche d’un musée pour l’accueillir. En 2005, il a choisi le musée de Châteaudun pour que son don, fait au nom de son épouse, complète et enrichisse les collections existantes.

Traitée au sens large de sa définition géographique : de la Turquie jusqu’en Indonésie, l’Asie est un continent faste où différentes cultures s’influencent, où les représentations artistiques d’un même animal diffèrent d’une culture à l’autre et où la symbolique des animaux est parfois très différente, voire totalement opposée, à celle des européens.

Parfois figurative, parfois plus abstraite, la représentation des animaux n’est pas toujours réaliste dans les couleurs, dans les proportions des corps …
Les animaux représentés évoquent des légendes populaires, des symboles religieux ou des personnages importants. Ils sont censés apporter un message toujours positif aux personnes à qui l’objet est destiné.

Dans le cadre du confinament le musée vous propose de découvrir quelques pièces de l'exposition dans une exposition virtuelle

Renseignements

Musée des beaux-arts et d'histoire naturelle
3 rue Toufaire
28200 Châteaudun

Tel : 02 37 45 55 36
Fax : 02 37 45 54 46

Site internet

Contacter par courriel

Voir la fiche du musée

Toutes les dates

  • Du 15 décembre 2019 au 20 septembre 2020
Toutes les dates Masquer les dates