Conférence Publié le 07/02/2015

Lumière et Art, ou comment voir l'invisible avec les rayonnements

Le 10 février 2015 à 20h30

Tête égyptienne en cours d’analyse à l’accélérateur

Par Lucile Beck. La lumière visible et les rayonnements X, ultraviolets, infrarouges jouent un rôle majeur dans l’étude des oeuvres d’art depuis près d’un siècle. Grâce aux rayons qui éclairent et traversent les oeuvres sans les endommager, la radiographie et la photographie ont été mises à profit pour «voir l’invisible».

On peut découvrir ou redécouvrir ainsi des dessins préparatoires, des signatures cachées ou des oeuvres perdues. À partir des années 70, avec le développement d’appareillages de laboratoire, d’autres outils utilisant les rayonnements entrent au service du Patrimoine culturel ; il s’agit des techniques de spectrométrie qui permettent de sonder les oeuvres à l’aide de microscopes ou d’accélérateur de particule pour en révéler les constituants. On peut ainsi remonter aux «recettes» utilisées par le passé pour réaliser des oeuvres d’art ou pour façonner des objets plus usuels. Après une rapide introduction historique, la conférence présentera les différentes techniques utilisées au laboratoire pour l’examen scientifique des oeuvres d’art ou de pièces archéologiques en s’appuyant sur des exemples d’études.

 

Lucile Beck est actuellement chef de laboratoire au Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternative. De 2005 à 2010, elle a été chercheur au Centre de recherche et de restauration des musées de France, situé au Louvre à Paris. Elle est titulaire d’un doctorat de physique, spécialisé en sciences des matériaux archéologiques. Ses travaux ont porté sur le développement de méthodes d’analyse pour étudier les anciennes techniques de dorure et d’argenture et pour caractériser les pigments préhistoriques ou peintures de la Renaissance.

Prochaine conférence, Mardi 10 mars 2015, Télémédecine en Eure et Loir, cas de l'AVC

Au Centre universitaire de Chartres, 21 rue de Loigny-la-Bataille à Chartres
Stationnement au parking « visiteurs »
Entrée libre dans la limite des places disponibles
Renseignements : Muséum : 02 37 88 43 86 & Centres.Sciences : 02 38 77 11 06

Renseignements

Muséum des sciences naturelles et de préhistoire
5 bis, boulevard de la Courtille
28000 Chartres

Tel : 02 37 90 45 80

Site internet

Contacter par courriel

Voir la fiche du musée

Toutes les dates

  • Le 10 février 2015 à 20:30
Toutes les dates Masquer les dates