Conférences Publié le 29/10/2018

Les conférences du mois de novembre

Les 6, 13, 27 novembre et 4 décembre 2018 à 18h

Cour intérieure du Cercil

Le musée mémorial des enfants du Vel d'hiv vous propose quatre conférences lors du mois de novembre 2018 :

Juifs et Chrétiens face à la Shoah (1975-2015)
par Bruno Charmet, directeur de l’Amitié judéochrétienne de France.

  • mardi 6 novembre 2018 à 18h

Bruno Charmet appuiera son propos sur deux ouvrages récemment publiés : Juifs et Chrétiens face à la Shoah, préfacé par Richard Prasquier, ancien président du CRIF. Cette publication regroupe un ensemble d'articles publiés sur ce sujet de 1975 à 2010, dans la revue Sens de l'AJCF. Ces articles, à travers le temps, mettent en valeur l’approfondissement historique et sociologique des regards juifs et chrétiens sur la Shoah. La seconde publication est le livre Juifs et Chrétiens, partenaires de l'unique Alliance, témoins et passeurs, de Bruno Charmet, paru en 2018. L'ouvrage présente plusieurs itinéraires de personnalités parmi lesquelles des Juifs, des chrétiens, des prêtres et des laïcs ayant renforcé et encouragé les liens entre le judaïsme et le christianisme, des années qui précédèrent la Seconde Guerre mondiale à aujourd'hui.

Un musicien israélite mort pour la France, Fernand Halphen (1872-1917)

par Laure Schnapper, musicologue, professeure à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales et présidente de l’Institut Européen des Musiques Juives.

  • mardi 13 novembre 2018 à 18h

Mort pour la France à l'âge de 45 ans des suites d'une maladie contractée aux armées, Halphen est surtout connu par le portrait que ses parents commandèrent à Renoir en 1880, aujourd'hui au Musée d’Orsay. Issu de la grande bourgeoisie israélite, Halphen étudia le violon et décida très jeune de devenir compositeur. Fauré le prépara à entrer au Conservatoire, où, dans la classe de Massenet, il côtoya notamment Reynaldo Hahn, avant d'obtenir, en 1896, le second Prix de Rome. Son langage musical, élégant et sensible, est caractéristique de la musique française au tournant du siècle. Outre une Sonate pour piano et violon, créée en 1900 et quelques autres pièces instrumentales, on lui doit une centaine de mélodies ainsi que Le Cor fleuri, féérie lyrique créée à l'Opéra-Comique en 1904, ainsi que quelques pièces pour la synagogue. Lieutenant au 13e Régiment territorial d'infanterie basé dans la région d'Amiens et de Compiègne, il fonda et dirigea l'orchestre militaire de son régiment qui devint rapidement, par sa qualité, la musique officielle du Groupe des armées du nord, accompagnant les visites au front du roi des Belges et du roi d'Angleterre en 1915.

La survie des Juifs en France (1940-1944)
par Jacques Semelin, historien, directeur de recherches au CNRS et professeur à Sciences Po Paris.

  • mardi 27 novembre 2018 à 18h

Le dernier livre de Jacques Semelin (CNRS éd. 2018), préfacé par Serge Klarsfeld, propose d’analyser les mille et une manières dont les Juifs en France ont tenté, entre 1940 et 1944, d’échapper à leurs persécutions, en devenant les acteurs de leur propre sauvetage. Fruit d’une enquête de plusieurs années, il est illustré par les trajectoires de Juifs français et étrangers, individus ou familles, dont le lecteur suit l’évolution de l’avant-guerre aux années d’Occupation. Il montre aussi comment les persécutés ont trouvé en France un tissu social complice pour les aider, surtout à partir de l’été 1942. Ce maintien d’un lien social entre Juifs et non-juifs a été essentiel pour contrecarrer une entreprise génocidaire qui visait au contraire à créer un fossé de plus en plus profond entre les victimes désignées et la société.

La Cour des comptes pendant la Seconde Guerre mondiale, 1939-1945
par Jean-François Potton, diplômé de l’Institut d’Études Politiques de Paris et de l’École Nationale d’Administration.

  • mardi 4 décembre 2018 à 18h

Longtemps rapporteur de la Cour des comptes, depuis 2009, il est chargé de mission au Comité d’histoire de la Cour des comptes et des juridictions financières. Après une présentation de la situation de la Cour des comptes à la veille de l’invasion allemande, le conférencier abordera plusieurs questions successives ou transversales : quelle a été l’attitude de Vichy envers la Cour ?Quelle a été l’attitude de la Cour à l’égard de Vichy ? Il distinguera ce qu’il en est des décisions personnelles et des positions de l’institution. Jean-François Potton posera également la question de la collaboration et de la résistance à la Cour, puis de la Libération et de ses conséquences. Cette conférence sera aussi l’occasion d’étudier les projets de Vichy pour la Cour des comptes, ainsi que ses activités durant cette période.

 

Renseignements

Cercil - Musée-Mémorial des enfants du Vel d'Hiv
45 rue du Bourdon-Blanc 45000 Orléans

Tel : 02 38 42 03 91

Site internet

Contacter par courriel

Voir la fiche du musée

Toutes les dates

  • Le 6 novembre 2018 à 18:00
  • Le 13 novembre 2018 à 18:00
  • Le 27 novembre 2018 à 18:00
  • Le 4 décembre 2018 à 18:00
Toutes les dates Masquer les dates